" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BLOG

BLOG

Menu
Plantes dépolluantes

Plantes dépolluantes

Print Friendly Version of this pagePrint Get a PDF version of this webpagePDF

Plantes dépolluantes

 

Il existe des plantes dépolluantes capables d’assainir l’air de nos intérieurs.

Bien plus pollué qu’il n’y parait, l’intérieur de nos maisons et appartements est chargé de composants chimiques invisibles que la plupart des plantes sont capables d’absorber !

A savoir sur l’air de nos intérieurs :

L’air de nos intérieurs est chargé de substances toxiques invisibles et nocives pour nos organismes.

  • La majorité des matériaux qui composent notre maison ainsi que les produits d’entretien contiennent une grande quantité de substances nocives pour notre santé.

  • Peintures, détergents, désodorisants, insecticides, solvants, etc… sont autant de concentration de benzène, de xylène , de formaldéhyde ou encore de toluène qui participent à la pollution.

Après une série d’études menées par des laboratoires français (Phyt’air) et américains (Nasa), il s’avère que bon nombre de plantes peuvent nous aider à évacuer ou du moins à absorber la plupart de ces substances.

Mécanisme de dépollution avec les plantes :

Si ce mécanisme est parfois remis en cause par certaines études, la recherche effectuée sur les plantes montre qu’il y a un effet bénéfique incontestable sur la qualité de l’air que nous respirons.

  • Le principe de la dépollution repose sur un échange gazeux.

  • Les substances nocives présentes dans l’air sont absorbées par la plante grâce à son feuillage et sont transformées en matière organique active grâce à son système racinaire.

  • La plante émet ensuite du Co2 nettement plus sain que ce qu’elle a absorbé auparavant.

  • Elle améliore ainsi la qualité de l’air à l’intérieur de la maison et également le niveau d’oxygène.

  • Evidemment, plus la plante se développera et plus l’efficacité de ce processus sera importante.

 

Parmi les nombreuses plantes d’intérieur, nous retrouvons :

Le Ficus :

Il absorbe principalement le formaldéhyde, le xylène et l’ammoniac présent dans les détergents.
Il agit sur la fumée de cigarette, les désodorisants ou encore les vernis.

Il s’installe à la lumière et convient particulièrement bien à l’intérieur de nos maisons et appartements.

S’il fait partie des plantes les plus vendues, c’est aussi grâce à son grand pouvoir décoratif..

    Le Philodendron :

    Il absorbe principalement le formaldhéhyde et le pentachlorophénol.

    On retrouve ces composant dans la plupart des matériaux utilisés pour le mobilier mais aussi la colle, les vernis et produits ménagers

    C’est une plante qui aime l’humidité et qui pourra également se plaire dans une salle de bain par exemple.

    L’entretien est facile et vous serez séduit par son feuillage luisant..

      La Fougère :

      Il s’agit de l’une des plantes d’intérieur les plus efficaces pour dépolluer l’air.

      Très efficace grâce à son grand pouvoir d’absorption et de rejet, elle élimine la plupart des produits que l’on utilise pour l’entretien et le nettoyage de la maison.

      Mais aussi ceux présents dans les matériaux qui composent le mobilier

      Pour l’utilisation en intérieur, choisissez la Nephrolepis exaltata.

        L’aréca :

        L’aréca n’est pas seulement l’une des plantes d’intérieur préférées et sans aucun doute les plus utilisées, il fait aussi partie des plantes dépolluantes.

        Il absorbe très bien le xylène et le formaldhéhyde.

        On retrouve notamment ces produits dans la peinture et les vernis mais aussi dans la plupart des produits d’entretien.

        L’aréca aime les endroit bien ensoleillés et lumineux.

          Le calathea :

          Le calathéa se plait particulièrement bien dans les endroits lumineux mais sans soleil direct.

          Au-delà de son grand pouvoir décoratif grâce à son feuillage unique et original, il purifie l’air ambiant d’une multitude de substances plus ou moins toxiques.

          L’entretien du calathéa est facile et ne réclame pratiquement aucun soin alors que sa présence confère beaucoup de plaisir.

            L’anthurium :

            L’anthurium est devenu un incontournable des plantes d’intérieur.

            Sa floraison est merveilleuse et peut durer toute l’année s’il est bien entretenu.

            En plus de ça, il a l’avantage d’absorber de nombreuses substances chimiques comme l’ammoniaque.

            .Il est donc parfait pour orner une cuisine ou tout autre pièce de la maison assez humide comme la salle de bain.

              Le dieffenbachia :

              Le dieffenbachia est originaire d’Amérique Centrale et du Brésil.

              L’entretien, le rempotage, l’arrosage ou encore l’exposition, sont autant de petits gestes qui rendront votre dieffenbachia encore plus beau.

              Elle fait le bonheur de nos maisons et appartement grâce à son grand pouvoir décoratif.

              Outre tous ces avantages, le dieffenbachia a l’avantage d’humidifier l’air lorsqu’il est trop sec, très utile lorsqu’il y a une climatisation.

                Le dracaena  :

                Contrairement à ce que laisse penser certaines variétés, le dracaena n’est pas un palmier.

                Mais sa ressemblance porte à confusion et l’entretien dont il a besoin est souvent proche de celui d’un palmier.

                A la fois esthétique et très facile à cultiver, il fait partie des plantes d’intérieur les plus appréciées et les plus vendues.

                Grâce au dracaena, vous absorbez le formaldéhyde et le benzène, que l’on retrouve particulièrement dans la fumée de cigarettes

                Le croton :

                Le croton est originaire des îles du Pacifique.

                L’entretien, le rempotage, l’arrosage ou encore l’exposition, sont des petits gestes qui rendront votre croton encore plus beau.

                Elle fait le bonheur de nos maisons et appartement grâce à son grand pouvoir décoratif et son feuillage unique.

                Mais elle a aussi un grand pouvoir dépolluant et lutte efficacement contre le formaldéhyde.

                Le  spathiphyllum :

                Dans nos climats, cette plante s’installe à l’intérieur de nos maisons et de nos appartements.

                Elle se développe bien lorsque la températures tourne autour des 20-22°.

                A la fois très décorative et facile d’entretien, le Spathiphyllum étonne par sa grande capacité à éliminer les produits chimiques toxiques.

                Il absorbe les composés présents dans les vernis, plastiques, peintures et autres matériaux d’utilisation présents dans le mobilier.

                  Enfin, voici d’autres plantes dépolluantes très efficaces :

                  • Le cycas : A l’allure de palmier, il est parfait pour assurer la dépollution du xylène et du toluène présents dans les peintures, vernis, encre mais aussi les colles, parfums et désodorisant chimiques.

                  • Le clivia : Il piège efficacement les particules chimiques présentes dans l’air.

                  • Le lierre : Il absorbe le toluène, le trichoréthylène, le formaldéhyde, ainsi que le monoxyde de carbone.

                  • L’azalée : Très efficace contre l’ammoniac qui se trouve dans les produits d’entretien.

                  • Le Chrysanthème : Il élimine principalement le trichloréthylène que l’on trouve dans les solvants (qui, heureusement tendent à disparaître)

                  • Le chlorophytum : Il participe grandement à l’élimination de l’excès de monoxyde de carbone.

                  • Le sansevieria : Elimine le benzène

                  • Le caoutchouc

                  Plantes dépolluantes
                  Plantes dépolluantes
                  Plantes dépolluantes
                  Plantes dépolluantes